TikTok : la tendance des anecdotes façon mini-série

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice de TikTok, vous aurez surement remarqué la multiplication des anecdotes racontées en plusieurs parties. Influencée par la culture Netflix avec des séries en plusieurs saisons, découvrons ensemble en quoi cette tendance est profitable aux utilisateurs et au réseau social TikTok.



Créer du contenu en plusieurs parties est l'occasion de multiplier les chances que les utilisateurs et utilisatrices de TikTok tombent sur l'une des vidéos dans la section des "pour toi" dans laquelle tout le monde arrive en lançant l'application. Imaginez, même si l'histoire n'est pas digne d'un film Holywoodien ou de l'une de vos séries Netflix préférées, une histoire qui suscite votre curiosité va vous inciter à cliquer sur le compte du narrateur pour pouvoir avoir la suite du récit, multipliant ainsi son nombre de vues sur l'ensemble de ses vidéos. De quoi plaire aux algorithmes du réseau social ! Pour juger la qualité d'une vidéo afin de la partager, TikTok va analyser son taux de revisionnage et son taux de complétion, c'est-à-dire le pourcentage de personnes à avoir visionné la vidéo en intégralité. Plutôt que de mettre l'intrigue et la conclusion dans une seule vidéo, on va garder l'audience captive de la première à la dernière vidéo en laissant penser que la conclusion se trouve à la fin !


Une méthode bénéfiques pour tous


La tendance est avantageuse pour tout le monde, à la fois pour le créateur de contenu qui va augmenter son nombre de vues beaucoup plus rapidement, mais aussi à TikTok qui va pouvoir se vanter de générer plus de vues et d'avoir des utilisateurs "actifs" (qui ne se contentent pas de faire défiler vers le bas les vidéos sur la section d'accueil) pour vendre des spots publicitaires.


Et pour les entreprises ?


Ce mode de communication découpé en plusieurs épisodes pourrait influencer la façon dont les entreprises vont communiquer sur les réseaux sociaux et rend leur utilisation à portée de tous. On pourrait imaginer qu'une auto-école raconte comment ils ont transformé un élève pas très à l'aise en l'as du volant avec quelques anecdotes ou encore un boulanger qui raconte ses péripéties de la journée.

34 vues0 commentaire